C’est le début de l’aventure pour La Baraque à Huile. Depuis le début du mois de mars, les déchetteries de Crolles et de Saint-Ismier sont équipées de La Baraque à Huile. La communauté de communes du Grésivaudan nous fait confiance pour améliorer la collecte des huiles ménagères usagées. Une première étape de franchie, servant de phase d’observation et de test, avant un déploiement régional puis national.

Le fonctionnement de la collecte des huiles usagées dans le Grésivaudan

Les deux déchetteries de Crolles et de Saint-Ismier, en Isère, sont donc équipées de La Baraque à Huile.

La Baraque à Huile dans la déchetterie de Saint-Ismier

La Baraque à Huile au sein de la déchetterie de Saint-Ismier (38)

Collecte des huiles usagées en déchetterie

La Baraque à Huile au sein de la déchetterie de Crolles (38)

Le fonctionnement est simple. Les usagers souhaitant apporter leur huile usagée dans ces deux déchetteries se voient remettre, gratuitement, une Olibox. Olibox est un seau de 3 litres qui a pour objectif de faciliter l’apport volontaire de l’huile dans les déchetteries.

Apport volontaire de l'huile usagée

Sa grande ouverture facilite le vidage de la friteuse dans le seau. Le couvercle se clipse pour rendre complètement hermétique l’Olibox. L’huile est un déchet sale, nous avons prêté attention à choisir un seau étanche afin que l’huile ne se verse pas dans le coffre de la voiture !

L’Olibox est aux couleurs de La Baraque à Huile. Pratique, il se veut aussi didactique pour expliquer le processus d’apport d’huile dans les déchetteries. Il est également indiqué les conséquences de l’huile jetée dans les éviers ou les WC, et le devenir de cette huile, revalorisée en bio-carburant.

Une fois le seau plein, il suffit de l’apporter dans la déchetterie la plus proche, le déposer sur La Baraque à Huile, et repartir avec un nouveau seau, vide et propre. Ce toujours gratuitement !

Que devient l’huile usagée déposée sur La Baraque à Huile

Une fois la Baraque à Huile remplie de seaux pleins d’huiles usagées, un collecteur de déchet passe récupérer ces seaux pour les apporter dans ses entrepôts. Dans le cas de la communauté de communes du Grésivaudan, le collecteur de déchets concernés est TRIALP, une entreprise savoyarde, agréé entreprise solidaire, spécialisée dans la collecte, le traitement et la valorisation des déchets.

TRIALP apporte donc les Olibox dans ses entrepôts, vide les seaux pour en retirer tout ce qui n’a pas à y être (frites, couverts en plastique, etc.), retire l’eau présente par un procédé de sous-tirage, puis expédie cette huile dans une entreprise de revalorisation.

Cette huile sera alors transformée en bio-carburant. Un prochain article détaillera toutes les étapes nécessaires, de la collecte au bio-carburant.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles.

Bravo

Share This