Au-delà d’un certain degré de température, les huiles alimentaires se déstabilisent. Elles peuvent même dégager des substances toxiques, dont certaines sont cancérigènes. Le « point de fumée » ou le seuil de température à ne pas dépasser pour chaque huile de cuisson diffère selon la nature de l’huile. Il est donc important de connaître ces points de fumée afin de mieux consommer, afin de privilégier une alimentation saine. Décryptage sur ces fameux points de fumée…

Le point de fumée des huiles alimentaires, c’est quoi ?

On désigne par « point de fumée » la température au-delà de laquelle les divers composants d’une huile alimentaire dégagent, sous l’action de la forte chaleur, des molécules toxiques pour l’organisme. L’huile de cuisson émet de la fumée de manière continue quand elle atteint ou dépasse son point de fumée. Lors de la friture, il faut tenir compte du point de fumée de l’huile de cuisson que nous utilisons. Il est important de savoir que pour préparer de la friture à très haute température, il vous faut utiliser de l’huile d’un point de fumée élevé. L’on préférerait alors utiliser l’huile de tournesol ou l’huile d’arachide pour frire ses pommes de terre et beignets. Il faut noter qu’une huile de cuisson raffinée subit une plus haute température qu’une huile alimentaire non raffinée ou semi-raffinée. D’où la nécessité de bien lire les étiquettes sur les bouteilles d’huile. Toutefois, celles-ci n’indiquent pas toujours la température de l’huile qui constitue son point de fumée.

Quelques points de fumée d’huile végétale à connaître

Voici les points de fumée de quelques huiles alimentaires que nous utilisons tous les jours :

  • huile de lin : 107°C
  • huile d’arachide : 220°C
  • huile d’olive vierge : 210°C à 216°C
  • huile de pépins de raisin raffinée : 215°C
  • huile de pépins de raisin non raffinée : 150°C
  • huile de noix de coco : 140°C
  • huile de colza non raffinée : 107°C

A retenir que les huiles alimentaires sont des déchets particuliers. Il ne faut donc pas jeter les huiles usagées avec les autres déchets alimentaires, mais plutôt en déchetterie. Votre déchetterie est peut-être équipée de La Baraque à huile??

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles.

Bravo

Share This