La France produit chaque année près de 65 millions de litres d’huile usagée, mais une toute petite partie est recyclée. Le reste part dans les égouts depuis les éviers et contribuent à boucher les canalisations et par la même occasion polluer les ressources aquatiques. Outre la possibilité de recycler les huiles usagées collectées en biocarburant, il est également faisable de les transformer en savon.

Comment transforme-t-on de l’huile usagée en savon ?

Le recyclage de l’huile usagée et d’autres fonds de marmites récupérées peut tout à fait se faire à la maison si on maîtrise le processus de transformation. De nombreux ateliers se sont également spécialisés dans cette filière et On évitera ainsi de jeter une ressource qui peut encore servir. Il faut savoir qu’un seul litre d’huile peut polluer un millier de litres d’eau et pose un sérieux problème aux centres de traitement.

Pour faire du savon à partir de l’huile de friture, on a recours à un phénomène appelé saponification. On ajoute de l’eau et de la soude à l’huile à des proportions précises. On obtient par la suite une pâte qu’on fait sécher. On peut incorporer de la glycérine pour apporter de la douceur pour les mains au moment de l’utilisation. On peut également inclure des huiles essentielles pour obtenir des senteurs agréables.

La soude permet de transformer l'huile usagée en savon

La soude est un ingrédient à manipuler avec un grand attention.

Une entrepreneuse argentine dénommée Analia Blanco a réussi à créer une machine qui facilite le processus de saponification. Dans son appareil simplement dénommée La Fabrique à Savon, il suffit de verser l’huile usagée et les ingrédients dans les compartiments prévus.

La piste du circuit court pour optimiser le recyclage de l’huile usagée

Les initiatives professionnelles pour transformer l’huile usagée en savon se multiplient. Ce sont généralement des auto-entrepreneurs, des artisans ou de petites structures qui se lancent dans ce projet de revalorisation. Pour que le circuit de recyclage soit entièrement profitable pour la planète, le mieux est d’encourager le circuit court. Il serait en effet dommage de traiter de l’huile usagée collectée dans le Nord pour un atelier de savon situé sur la Côte d’Azur. Le coût énergétique lié au transport serait trop important. Il existe aujourd’hui des collectes d’huile en circuit court qui permettent de fournir en huile de friture les ateliers de leur région, département ou commune.

L'Olibox pour recueillir l'huile usagée

L’Olibox permet de ramener l’huile usagée facilement auprès d’un point de collecte.

La Baraque à Huile fait partie des collecteurs d’huile usagée éco-responsable. Actuellement présent sur le territoire alpin, l’entreprise s’étend petit à petit. Elle a pour objectif d’augmenter le volume d’huile usagée rapportée dans les déchetteries locales. La particularité de La Baraque à Huile est de vous fournir l’Olibox, une boîte en plastique recyclée qui vous permet de recueillir à la maison la totalité de vos huiles usagées, après les avoir laissé refroidir bien entendu. Lorsque la boite est remplie, vous la rapporterez dans l’une des Baraques à Huile disponibles en grande surface, en magasin ou directement dans une déchetterie lorsque vous ferez vos courses. Vous n’aurez pas à vous préoccuper du nettoyage de l’Olibox, car en le ramenant, vous pourrez récupérer un autre propre. Les entreprises locales pourront par la suite se servir directement dans les déchetteries de leur région pour trouver la matière première pour la confection de savons.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles.

Bravo

Share This