L’huile de friture est très présente dans notre quotidien. Elle est utilisée en effet pour de nombreux plats que nous avons l’habitude de consommer. Dans un souci d’économie, nous réutilisons parfois l’huile. Cela est tout à fait censé si certaines conditions sont respectées. Viens cependant un moment où celle-ci ne peut plus servir.

Combien de fois peut-on réutiliser un bain d’huile de friture ?

Le nombre de réutilisation dépend surtout de l’huile de friture que vous utilisez et de comment vous l’utilisez. Cependant, quelle qu’elle soit, l’huile perd de sa qualité au fil de ses utilisations. Ceci est vrai même si vous ne dépassez jamais le point de fumée. Bien utilisée et bien conservée, elle peut en général être utilisée entre 4 à 6 fois avant d’être impropre à la consommation. Il est important de surveiller les signes de détérioration comme une couleur plus foncée ou une viscosité accrue. Si votre huile écume beaucoup au moment de la cuisson, il est temps de passer à l’étape de la revalorisation. Il en est de même si elle répand de la fumée à la température normale de friture. En cas de doute, vous pouvez vous aider d’un testeur.

Afin d’être mieux préservées, les huiles doivent être protégées de l’air et de la lumière, car cela accélère leur oxydation. Votre huile risque ainsi le rancissement et sera inutilisable. Il est aussi toujours préférable de mettre directement les huiles qui ont fumé ou même simplement moussé directement au recyclage.

Enfin, l’huile s’imprègne des saveurs des aliments et de certains de leurs composés chimiques. Gardez cela en tête pour les prochaines utilisations, notamment à cause des allergies possibles aux précédents aliments.

Quels sont les risques d’une huile usagée utilisée trop de fois ?

Les huiles de fritures se dégradent chimiquement à chaque usage. Lors de ce processus, plusieurs molécules se forment dans l’huile. Certaines d’entre elles sont regroupées sous la désignation de « composés polaires ». Si le taux de ces composés polaires dépasse le quart de la composition totale de l’huile, ceci peut constituer un danger pour les consommateurs. En effet, les composés polaires sont potentiellement cancérigènes. Ils restent dans l’huile même si celle-ci est filtrée. La filtration permet en effet surtout d’ôter les restes carbonisés. L’huile usagée ne perd toutefois pas toute sa valeur, car elle peut encore être recyclée en biocarburant.

Comment traiter l’huile de friture usagée après utilisation ?

Avant tout, le geste à éviter est de jeter son huile de friture dans l’évier. En effet, celle-ci se met alors à boucher la tuyauterie et plus généralement les réseaux d’eaux usées. Cet encrassement perturbe même le bon fonctionnement des stations d’épuration. Il ne faut pas non plus ajouter votre huile usagée dans votre compost. En plus d’attirer parasites et rongeurs, cela ralentira le processus de décomposition. L’huile asphyxie dans ces derniers cas les microorganismes chargés de transformer les déchets.

Le bon réflexe à adopter est la revalorisation. L’huile peut parfaitement être recyclée en biocarburant. Cette solution ne s’adresse pas seulement aux professionnels, mais également aux particuliers. Des solutions existent bel et bien afin que chaque ménage puisse facilement traiter leurs huiles usagées.

L'Olibox facilite la collecte de l'huile de friture.

Utilisez l’Olibox pour votre huile de friture usagée.

L’Olibox, une solution pratique pour revaloriser l’huile de friture usagée

L’Olibox se présente sous la forme d’un seau réutilisable et pratique. Il permet de vous faciliter le transport de vos huiles de friture usagée vers les déchetteries partenaires proche de chez vous. L’Olibox peut aussi accueillir toutes vos huiles alimentaires ayant dépassé l’usage raisonnable. Ceci peut comprendre les restes d’huiles de friture usagées à l’huile de légumes confits en passant par les fonds de casserole.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles.

Bravo

Share This